football : l’ASSE doit mieux gérer ses fins de matches

Les Verts possèdent un atout défensif de taille en Ligue 2, mais une tendance inquiétante se dessine en fin de partie.

La meilleure défense… jusqu’au dernier quart d’heure

L’AS Saint-Étienne, avec son arrière-garde de fer, a su bâtir un rempart en Ligue 2, se forgeant une réputation d’impénétrabilité. Ce bastion défensif a été la clé de voûte de leur stratégie, permettant aux Verts de maintenir une position solide dans le championnat. Néanmoins, un détail préoccupant vient ternir ce bilan globalement positif : la gestion des fins de match. En effet, malgré ce statut de meilleure défense, ils ont vu leurs filets trembler étonnamment souvent dans le dernier quart d’heure – une période de jeu devenue leur talon d’Achille.

Presque 40% des buts encaissés ont eu lieu lors de ces instants critiques, révélant une vulnérabilité quand les esprits s’échauffent et que les minutes s’égrènent. Cet enjeu temporel devient un véritable casse-tête stratégique pour l’entraîneur et son staff. Il reste primordial pour le club de comprendre et de rectifier ce schéma récurrent pour consolider leurs ambitions de montée en Ligue 1 et de ne pas laisser ces moments de fragilité compromettre tout le travail accompli durant le match.

Un exemple parlant contre Annecy

L’affrontement récent de l’ASSE contre Annecy offre un exemple concret de cette problématique. Dominant en début de partie, l’équipe a su imposer son rythme et prendre l’avantage au score. Cependant, les dernières minutes ont vu la dynamique éprouvée prendre une tournure moins favorable. Un but concédé en fin de match a cloisonné la rencontre sur un score serré de 2-1, une victoire en demi-teinte pour une équipe qui avait les capacités de boucler la partie avec un écart plus conséquent. Ce genre de scénario, où la victoire se transforme presque en défaite, illustre parfaitement les difficultés des Verts à fermer les jeux avec autorité.

  Ligue 2 - SC Bastia - ASSE (J29 L2) : le match diffusé sur beIN SPORTS dans le programme TV de la 29ème journée de la Ligue 2 édition 2023-2024.

La réaction d’Olivier Dall’Oglio

Olivier Dall’Oglio, conscient de cette fâcheuse répétition, impute ces moments de faiblesse à un état de « fatigue » qui semble s’emparer de ses joueurs en fin de match. L’entraîneur stéphanois souligne également une nécessité d’apprentissage pour éviter de répéter les mêmes erreurs qui ont émaillé la première moitié de saison. Ses déclarations font écho à un sentiment général : la force de toute une rencontre ne doit pas être sapée dans ses derniers instants. Il met donc l’accent sur le travail physique et mental, de même que sur la concentration jusqu’au coup de sifflet final, pour que ses protégés ne cèdent plus aux sirènes de l’épuisement et conservent la rigueur qui leur a permis de se dresser en véritables guerriers du ballon rond.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *