les Ponots s’arrachent les places pour le quart de finale de la Coupe de France au stade Geoffroy-Guichard

Les supporters de l’ASSE et les Ponots sont en ébullition à l’approche du quart de finale de Coupe de France.

La ferveur des Ponots pour une place au stade

Dès l’ouverture de la billetterie, un dimanche matinal pas comme les autres, les rues du Puy ont semblé vibrer d’une excitation particulière. Les fans enthousiastes se sont rués virtuellement pour réserver leur sésame menant aux gradins du mythique stade Geoffroy-Guichard. Ce n’était pas un simple match de football, c’était l’histoire en devenir, une communion entre une petite ville et l’élite du ballon rond. Les supporters locaux, familiers des pentes et de la dignité de leur ville, ont su hisser le niveau de soutien à une échelle rarement atteinte avant ce quart de finale tant attendu.

À peine le soleil avait-il entamé sa course dans le ciel que la frénésie digitale avait déjà encerclé les serveurs de la billetterie. La vente des billets en ligne a déclenché un mouvement de masse, montrant l’attachement indéfectible des Ponots pour leur équipe. Les conversations dans les bistros, les partages sur les réseaux sociaux, tout y allait pour encourager les voisins, les amis, et même les rencontres d’un jour à participer à la grande fête du football au cœur de la Loire.

L’engouement des 24 premières heures

L’engouement pour ce quart de finale ne s’est pas démenti lors des 24 heures qui ont suivi l’ouverture de la billetterie. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 16 000 billets ont trouvé preneurs, faisant de cette rencontre un événement phare de la saison. Cet élan de passion traduit une envie de soutien collectif dévorante. On aurait pu croire que la magie de la Coupe avait perdu de son éclat, que le football moderne avait émoussé ses tranchants populaires. Pourtant, à Saint-Étienne et alentour, le cœur bat toujours au rythme des exploits et des rêves de gloire.

  Qu'attendre des dernières heures de mercato à l'ASSE ?

Un record d’affluence en ligne de mire

Rien n’est laissé au hasard quand il s’agit de rivaliser avec les pages écrites en lettres d’or dans l’histoire du club. Le record d’affluence, ce noble objectif qui dépasse le simple cadre sportif, est à l’horizon. Le stade Geoffroy-Guichard, ce chaudron bouillonnant de passion, avait déjà connu un épisode mémorable lors du match ASSE-Amiens, avec 18 612 spectateurs comme témoins. Mais c’était sans compter sur cette rencontre qui mobilise les Ponots. Déjà, la ville et ses environs ressentent le frémissement d’un stade qui pourrait bien battre son propre record, sous les acclamations d’une marée verte animée par l’amour du maillot et le bruit unificateur des encouragements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *