Les supporters bordelais interdits de stade pour le match ASSE-Bordeaux samedi

Le choc footballistique prévu ce samedi entre l’ASSE et Bordeaux sera privé de l’ambiance des fans girondins.

Une affluence sans les couleurs bordelaises

Le stade Geoffroy-Guichard, surnommé « Le Chaudron », est habitué aux atmosphères électriques, notamment grâce à la passion de ses supporters. Pourtant, pour la réception des Girondins de Bordeaux, il manquera une touche à cette ambiance : celle des 600 supporters bordelais. En effet, ces derniers, connus pour leur ferveur et leur capacité à voyager nombreux à travers l’Hexagone, avaient tout organisé pour soutenir leur équipe à Saint-Étienne.

Les fans des Marine et Blanc se retrouvent cependant confrontés à une interdiction pour ce déplacement tant attendu. D’habitude présents pour encourager leur équipe, que cela soit dans les périodes de succès ou lors des moments difficiles, ils se voient privés de l’un des rendez-vous phares de la saison. La frustration est palpable au sein de la communauté, qui attendait cette confrontation avec impatience.

Un rendez-vous crucial

Le match prévu le samedi 20 avril s’annonce déterminant pour les deux équipes. Avec un coup d’envoi à 19 heures, les Verts et les Girondins se défieront pour une confrontation qui pourrait s’avérer cruciale dans la lutte pour les places européennes ou pour le maintien, selon la dynamique des saisons précédentes. Les matchs entre l’ASSE et les Girondins ont souvent été des affrontements serrés, et la réédition de cette année ne fait pas exception à la règle.

  Ligue 2. ASSE : les gagnants et les perdants du renouveau des Verts

Les raisons d’une interdiction

L’interdiction d’accès au stade pour les supporters bordelais vient assombrir l’engouement autour de ce match. Cette décision administrative a été prise pour des raisons de sécurité, souvent liées à des antécédents de tensions entre les supporters ou des risques potentiels associés à de telles rencontres. L’absence des supporters adverses tend à atténuer le caractère festif et populaire du football, et soulève des questions sur les moyens d’assurer la sécurité sans exclure les supporters visiteurs.

Cette interdiction impacte non seulement l’ambiance dans les tribunes mais aussi l’économie locale qui bénéficie habituellement de l’afflux de supporters. Les bars, restaurants et hôtels aux abords du stade Geoffroy-Guichard, qui se préparaient à accueillir les fans girondins, devront se passer de cette manne financière. Dans une saison marquée par des huis clos ou des restrictions liées à la situation sanitaire, les supporters et les professionnels voient dans cette nouvelle interdiction un obstacle supplémentaire à la convivialité sportive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *