Un match renversant pour des verts battants : ASSE renverse Bordeaux

Dans une partie mouvementée, l’AS Saint-Étienne a opéré un retournement spectaculaire pour venir à bout de Bordeaux.

Domination sans récompense en première mi-temps

Au Stade Geoffroy-Guichard, les Verts ont entamé le match avec une énergie contagieuse, mettant la défense bordelaise sous pression dès les premières minutes. Malgré de multiples occasions franches et une possession de balle dominante, les Stéphanois ont dû rejoindre les vestiaires à la pause sans avoir concrétisé leur supériorité. La finition manquait cruellement à une équipe qui ne ménageait pourtant pas ses efforts pour faire plier la défense adverse.

L’ASSE a montré une maîtrise technique et un jeu collectif prometteur, qui, à défaut d’avoir trouvé la faille, a tout de même enchanté les supporters. Les combinaisons offensives se sont succédé, laissant présager une deuxième mi-temps sous le signe de l’attaque, avec la ferme intention de renverser le score qui s’était formé à l’avantage des Girondins suite à un contre assassin en fin de première période.

Une épreuve de caractère après la réduction à dix

Le match a pris un tournant inattendu lorsque, à la 70ème minute, Harold Nadé a écopé d’un carton rouge, laissant ses coéquipiers en infériorité numérique. Cette expulsion semblait annonce une fin de match compliquée pour des Stéphanois déjà en position délicate au tableau d’affichage. Malgré cela, le moral de l’équipe ne flancha point et ce fut même l’opposé qui se produisit; l’ASSE redoubla de ténacité et de solidarité sur le rectangle vert, incarnant l’adage « à cœur vaillant, rien d’impossible ».

  Le programme de la semaine de l'ASSE du 18 au 24 décembre 2023

La fulgurance de Cardona illumine Geoffroy-Guichard

Et c’est Irvin Cardona, en véritable sauveur, qui offrit l’éclatante rédemption tant espérée. Son doublé, digne des plus grands attaquants, a retourné la vapeur dans un stade Geoffroy-Guichard en ébullition. Le premier but, un enchaînement technique dans la surface, a ravivé l’espoir. Le second, fruit d’une volée aussi soudaine que précise, a scellé le destin des Bordelais. Dans un élan collectif, les Verts ont su démontrer qu’aucun obstacle n’était insurmontable, sous le regard empreint de fierté d’un public qui n’a cessé de croire en la victoire jusqu’au coup de sifflet final.

Ce succès spectaculaire place maintenant l’AS Saint-Étienne à une courte distance de leurs rivaux directs. Avec Auxerre s’inclinant face à Rodez, les Verts réduisent l’écart à quatre points, ravivant les espoirs de montée et gardant la pression sur Angers. La course pour une place au soleil est relancée, et Saint-Étienne ne compte pas laisser sa part aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *